HECH – informations hiver 2020

12.12.2020


L’incertitude persistante liée au Covid-19 continue d’influencer l’activité des chemins de fer historiques. Après le confinement drastique du printemps, certaines activités ont pu être réalisée à partir de juin dans le respect des règles et des réglementations. Toutefois, l’animation et le nombre de passagers sont restés à un niveau bas. La joie et l’intérêt des locomotives et des wagons historiques ne seront pas perdus. C’est ainsi que nous regardons vers l’avenir et que nous nous engageons encore plus à les préserver. Ce qui est certain, c’est que nous ne devons pas perdre la confiance et le courage de sortir de cette crise. Prenez soin de vous et restez en bonne santé !

Inventaire du matériel roulant de valeur historique des chemins de fer suisses
Depuis des années, nous utilisons toutes nos forces pour préserver le patrimoine culturel des chemins de fer pour la postérité et à le présenter vivant au public, c’est-à-dire en activité. – Nous encourageons la mémoire collective du rôle toujours plus avancé des transports publics en Suisse et nous en sommes ainsi un support publicitaire dans le meilleur sens du terme.

Afin de continuer à fournir des financements et des ressources humaines, qui sont souvent limités, pour les véhicules et les installations ferroviaires les plus significatives sur le plan historique, HECH considère qu’il est indispensable d’établir un inventaire de classification pour le matériel roulant de valeur historique. – Cela permet de fixer des priorités et d’éviter tout risque de dispersion. Des déclarations qualifiées et comparatives dans toute la Suisse sur l’importance historique des véhicules ferroviaires sont également fondamentales lorsque des fonds publics sont utilisés, par exemple, par le biais de la conservation des monuments cantonaux ou des fonds de loterie. Enfin, l’inventaire répondra également à l’intérêt du public, à savoir que des témoignages matériels importants ne seront pas perdus par ignorance ou à la suite d’erreurs d’appréciation.

Afin de pouvoir faire face à la grande tâche de réaliser un inventaire en temps utile, en qualité suffisante et à des coûts supportables, HECH a mis au point un système d’inventaire dans lequel les propriétaires de véhicules sont intégrés pour la première saisie. Le système est basé sur l’internet et doit être, dans la mesure du possible, auto-explicatif. En outre, les critères d’enregistrement sont limités, afin que les coûts de l’enregistrement restent acceptables pour toutes les parties concernées.

Nous vous invitons volontiers à consulter l’outil internet:
www.eisenbahninventar.ch

Sous « Concept » et « Manuel », vous trouverez plus d’informations sur la fonction de l’inventaire et l’application pratique de l’outil internet.

Avec cette information, nous vous invitons en tant que propriétaire de matériel roulant, à participer à l’enregistrement de vos véhicules. – Pour ce faire, nous vous demandons de nommer une personne de contact de votre institution (y compris l’adresse, le courriel et le numéro de téléphone) et de l’enregistrer directement dans le programme (bouton «enregistrer» sur la page d’accueil). Ensuite, vous pouvez vous connecter avec le nom de votre institution (abréviation) comme nom d’utilisateur et le mot de passe que vous avez choisi et commencer à enregistrer immédiatement.

Pour toute question, nous sommes à votre disposition:
Pour l’outil internet à l’adresse : tool@eisenbahninventar.ch
Pour toute autre question à l’adresse suivante: info@eisenbahninventar.ch

Au nom du HECH et des organisations partenaires, l’Union des Transports Publics UTP, la Maison Suisse des Transports, la Conservation des monuments historiques du canton de Zurich et le Centre national d’information sur le patrimoine culturel NIKE, nous vous remercions pour votre disponibilité à participer à l’inventaire suisse des patinoires.

Êtes-vous propriétaire de matériel roulant ferroviaire historique et nous n’avons pas réussi à vous contacter directement? Si c’est le cas, contactez info@eisenbahninventar.ch. Nous vous remercions de votre aide.

Demande d’adhésion
La « Stiftung historische Appenzeller Bahnen », Herisau (Fondation des chemins de fer historiques appenzellois) a déposé une demande d’adhésion à HECH en octobre 2020. L’admission sera décidée par la prochaine assemblée générale. Cependant, nous permettons déjà à la Fondation de participer activement aux activités de l’association.

Un chemin de fer-membre s’en va
L’association « Dampflok Nr. 5 », Wilderswil, (locomotive n° 5 du chemin de fer de la Schynige Platte) s’est dissoute en septembre 2020 et n’est donc plus membre de notre association.

Journées européennes du Patrimoine 2021
« Faire et savoir-faire » étant la devise suisse des « Journées européennes du monument » qui se tiendront en 2021, les 11 et 12 septembre. Elle nous inspire, et c’est la raison pour laquelle HECH est de retour en tant que partenaire et a conclu une coopération avec le Centre national d’information sur le patrimoine culturel NIKE. La planification des occasions consiste à présenter « Construction et artisanat ». Pour les chemins de fer de HECH, il y a de très bonnes possibilités de se présenter activement avec un événement pendant les journées du monument. Les visites dans l’atelier et le dépôt sont toujours bien accueillies, ou peut-être aussi, des aperçus intéressants de l’infrastructure. Nous motivons les chemins de fer de HECH de saisir l’occasion de présenter dans le cadre des « Journées européennes du monument ». (www.nike-kulturerbe.ch) 

Demande d’exonération d‘impôt
Personne n’aime payer des impôts, pas même l’association HECH. À la demande des réviseurs, le HECH a déposé une demande d’exonération fiscale auprès de l’Office cantonal des impôts de Zurich. On ne sait pas encore, si nous réussirons. La réponse de Zurich est encore en attente.

Engins de traction équipés d’un dispositif de contrôle des trains
Quels sont les engins de traction historiques de nos trains membres équipés d’un dispositif de contrôle des trains ? Nous ne le savons pas. Pour avoir des informations à jour, nous avons lancé un sondage urgent. Ainsi, nous nous intéressons également à savoir quel système de contrôle des trains est installé (avec l’année d’installation). Les kilomètres parcourus en moyenne par an avec l’engin de traction concerné, ainsi que l’ETF, sont des informations supplémentaires qu’un propriétaire de véhicule est invité à transmettre à wenger.duernten@bluewin.ch. La liste résultant de l’enquête, qui doit être mise à disposition de l’Office fédéral des transports d’ici la fin 2020, sera à l’avenir tenue à jour chaque année.

Un « pourmille culturel » dans le Fonds d’infrastructure ferroviaire ?
Un chemin de fer historique a également besoin d’une infrastructure. Maintenir une telle infrastructure et satisfaire à toutes les exigences et conditions nécessite des moyens financiers auxquels les chemins de fer concernés de HECH n’ont pas facilement accès. Y a-t-il un moyen d’envisager une avancée politique ? C’est cette question que HECH a présenté fin novembre au service d’information LITRA sur les transports publics et a demandé une coopération pour sa réalisation. L’objectif d’un plan politique est de faire en sorte que les infrastructures ferroviaires pour les trains historiques soient également éligibles à la compensation. À cette fin, le Fonds pour les infrastructures ferroviaires (BIF) devrait créer ce que l’on appelle le « pour mille culturel ». L’idée ne porte que sur l’infrastructure, les coûts d’exploitation des chemins de fer ne seraient pas donnés, mais cela permettrait aux chemins de fer concernés de disposer de ressources financières considérables par an. Pour que l’égalité puisse être garantie, le « pour mille culturel » devrait profiter à toutes les infrastructures ferroviaires qui ont une valeur historique, y compris celles des chemins de fer de montagne ou touristiques. Les tronçons qui sont historiquement intéressants pourraient être retirés de la sélection publique de base, ou en sont déjà retirés.

Dans sa réponse, la LITRA comprend parfaitement notre préoccupation et clarifie maintenant la finalité et les chances de succès d’une telle proposition politique. Ensuite, nous définirons la marche à suivre.

RTE, entretien des véhicules historiques
Le HECH se félicite de la création d’une réglementation nationale pour les véhicules historiques des voies normales, métriques et à écartements spéciaux. La réglementation doit être créée sous l’égide de HECH. Un projet correspondant sera confié au groupe de pilotage RTE auprès de l’Union des transports publics par l’entremise de HECH. La RTE d’entretien des véhicules historiques doit être envisagée dans le sens de l’ensemble du secteur ferroviaire et ne pas se limiter aux intérêts particuliers des musées et des « trains d’amateurs ».