Swissrailpark St. Gotthard – Alpine Mobility Days 13 et 14 octobre à Biasca

08.10.2018

Il se passe beaucoup de choses au Tessin ! Marco Morisoli du Swissrailpark St. Gotthard nous écrit :

Je me permets d’attirer votre attention sur cette occasion à Biasca. En outre, la nouvelle version de notre brochure d’information sur le projet du Swiss Railpark St. Gotthard est maintenant disponible.

Ce serait cool si vous pouviez aussi venir à BIasca les 13 et/ou 14 octobre 2018.

Merci quand même pour le soutien toujours très apprécié.
LG et à bientôt au Tessin

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

 

Flyer sur l’événement à Biasca le 13 et le 14 octobre à Biasca

brochure informative Swissrailpark St. Gotthard

Informations HECH

04.10.2018

Assemblée générale 2019 à Schinznach Dorf

L’appel à la fin du mois d’août a eu du succès. Pour l’Assemblée générale de HECH de 2019 nous serons les hôtes du chemin de fer de la pépinière de Schinznach à Schinznach-Dorf.
La date exacte de l’assemblée en mai 2019 n’est pas encore connue, mais elle sera bientôt communiquée. Nous pouvons déjà nous réjouir d’un tour dans la pépinière de Zulauf AG.

Présentation brève, mais concise à l’Assemblée générale de la LITRA

Une brève présentation d’une durée d’à peine 2 minutes seulement. Elle contient, présentée sur l’unique feuille autorisée, la très actuelle demande principale de HECH, une tâche, qui est à peine réalisable. Mais cela a réussi. La présentation du Président de HECH a très bien été accueillie par les membres présents de l’assemblée des membres de la LITRA, le service d’information pour les transports publics (LITRA Informationsdienst für den öffentlichen Verkehr), le 26 septembre à l’hôtel Bellevue Palace à Berne. Le comité de la LITRA, représentant des secteurs des directions des entreprises de transport, de l’industrie, ainsi que plusieurs parlementaires présents, a suivi avec grand intérêt l’exposé présenté et l’a confirmé à l’apéro qui suivit. HECH gagne en popularité !

Membre du Comité de l’Association recherché

Pendant près de huit ans, Dominik Madörin a représenté le Tram Club Basel dans le Comité de l’Association HECH. Pour des raisons professionnelles, il a présenté sa démission lors de l’Assemblée générale 2019. Nous sommes maintenant à la recherche d’une nouvelle force, qui travaillerait activement et avec plaisir à la gestion de l’association et pourrait trouver le temps nécessaire pour le faire. La volonté de participer à des groupes de travail est aussi importante que la flexibilité pour se rendre au lieu des séances et des réunions. Les chemins de fer de HECH, qui désirent proposer un successeur à Dominik Madörin au comité de l’association, sont priés de annoncer auprès du président Hugo Wenger, via wenger.duernten@bluewin.ch.

Admission de la révision de l’analyse de risque générique pour les circulations sans équipement de contrôle de train suffisant sur les réseaux à voie normale, peut-être seulement pour une année

En date du 31 mai 2018, HECH a transmis à l’Office fédéral des transports, département des infrastructures, section des approbations et règlements, les documents relatifs au renouvellement de l’analyse de risque générique pour les circulations sans équipement de contrôle de train suffisant sur les réseaux à voie normale (version 1.0), pour examen et approbation. Selon une information du service compétent de l’OFT, l’examen des documents a révélé que les mesures concernées doivent encore être approfondies. Afin de disposer assez de temps pour un approfondissement de l’analyse de risque, une prolongation pour un an de la reconnaissance de la version 1.0 de l’analyse de risque est possible. Une réunion a été convenue pour le 29 octobre 2018 entre l’OFT, ENOTRAC AG et le groupe de travail de HECH, où les approches et la suite à donner seront discutées. Pour les ETF et les détenteurs de véhicules-moteurs de HECH, mais aussi pour les GI concernées, cela signifie que la décision relative à l’approbation de l’analyse de risque sera très rapide (l’analyse des risques précédente est valable seulement jusqu’au 31 octobre 2018).

Protokoll Generalversammlung / Procès-verbal Assemblée générale 2018

06.08.2018

Le protocol de l’assemblée générale ordinaire a été téléchargé.

Das Protokoll der Generalversammlung 2018 wurde hochgeladen.

HECH informations été 2018

26.07.2018

Nouveaux chemins de fer membres
L’assemblée générale de l’Association des chemins de fer historiques de Suisse qui s’est tenue le 23 juin 2018 à Interlaken, auprès de l’Association du chemin de fer à vapeur du Ballenberg, a admis dans ses rangs trois nouveaux chemins de fer comme membres. Ce sont:

– Schorno-Locomotive-Management SLM GmbH – Winterthur
– La Fondation BERNMOBIL Historique, Bern
– L’Association Automotrice Historique 5, Einsiedeln

Vu qu’à fin 2017, la Schweizerische Südostbahn AG, la Schweizerische Verein der Feld- und Werkbahn-Freunde, ainsi que la Berner Tramway-Gesellschaft AG ont démissionné de l’Association HECH, 69 chemins de fer et détenteurs des véhicules ferroviaires historiques s’activent toujours dans le cadre de l’Association pour la préservation des biens culturels « chemin de fer ». 

Assemblée générale 2019
Où et quand se tiendra l’Assemblée générale de HECH 2019? Nous ne le savons pas encore. Quel chemin de fer HECH se propose pour organiser l’événement ? Les intéressés, sont invités à s’annoncer à wenger.duernten@bluewin.ch . Nous les remercions déjà pour leur disponibilité spontanée.

Patrimoine culturel roulant « chemin de fer »
Le printemps passé, l’association HECH, en tant qu’organisation active de longue date dans le domaine de la conservation du patrimoine culturel, a approfondi sa collaboration avec « NIKE, le Centre national d’information sur le Patrimoine Culturel » (Nationale Informationsstelle zum Kulturerbe). D’une part, nous nous engageons dans les « Journées européennes du patrimoine » (Europäische Tage des Denkmals) de cette année, qui se présentent sous la devise « sans frontières », notamment par une contribution financière. D’autre part, nous sommes en contact avec NIKE, pour ce qui concerne l’importance de la conservation et de la protection du « patrimoine ferroviaire roulant ». Nous savons que le matériel roulant ferroviaire, c’est-à-dire les locomotives et les wagons, ne jouissent toujours d’aucun statut de protection comme les autres domaines de notre patrimoine culturel. La préservation du patrimoine ferroviaire roulant est, et c’est incontesté, en péril. De plus en plus de règlements et de nouvelles fonctionnalités restreignent la circulation du matériel roulant historique. Le danger est qu’un jour le patrimoine ferroviaire ne pourra plus qu’être admiré dans des musées, au lieu de présenter authentiquement au public et au tourisme le développement des chemins de fer en Suisse. Des indications des autorités de contrôle sont un sujet de préoccupation pour l’association HECH. Elles vont dans le sens que le maintien d’un patrimoine ferroviaire en activité contredit l’exigence d’une politique de sécurité absolue du trafic ferroviaire. En outre, un intérêt économique pour les trains historiques ne serait pas demandé.

NIKE comprend nos soucis et nos préoccupations. Le « patrimoine roulant » doit être maintenu opérationnel dans la mesure du possible. L’intérêt touristique ne doit pas non plus, ne pas être pris en compte. Il est important de tendre vers un statut de protection pour le patrimoine culturel roulant et d’obtenir ainsi une reconnaissance plus large. Pour cela, il faut s’engager sur le chemin de la politique, ce qui peut être long et coûteux. Ainsi nous devons en premier lieu prendre une fois contact avec les cantons (concernés), avant qu’une proposition puisse être lancée au niveau fédéral. En outre un monitoring en ce qui concerne le côté légal est important, afin que HECH puisse agir à temps. NIKE va également nous soutenir de ce côtélà.

Que diriez-vous d’un inventaire suisse du patrimoine roulant? Pour agir au niveau politique, un répertoire de tous les véhicules ferroviaires historiques est un solide avantage. Ici également, NIKE peut offrir son aide à HECH. Un inventaire du « patrimoine ferroviaire roulant », donc un répertoire des véhicules ferroviaires historiques, classés selon leur importance locale, régionale, cantonale et nationale, est généralement considéré comme très important. Un tel répertoire facilite les services des monuments cantonaux et l’Office fédéral de la culture dans l’octroi de financement et en fin de compte également la reconnaissance (au niveau politique, avec une pression appropriée sur l’Office fédéral des transports) du « patrimoine ferroviaire roulant ».

Dans tous les cas, il sera également très utile dans l’avenir, pour promouvoir ce qu’on appelle des « points chauds » pour la préservation du matériel roulant de chemin de fer en rapport avec le patrimoine industriel ou/et le tourisme. Nous restons actifs sur toute la thématique et constituons un groupe spécialisé pour l’élaboration de l’inventaire requis. Les personnes intéressées à participer au groupe d’experts s’annoncent à wenger.duernten@bluewin.ch.

HECH est nouvellement membre de LITRA

Des sujets importants et des décisions dans la politique des transports peuvent également influer sur l’existence de chemins de fer historiques ou nuire à leur activité. LITRA, le service d’information pour les transports publics, s’engage pour les intérêts des transports en commun et offre à ses membres des plates-formes pour la formation d’opinion et des réseaux de communication. Cela a incité le comité de HECH à prendre contact avec LITRA. Depuis cet été, l’Association des chemins de fer historiques de Suisse est membre de LITRA.

En outre HECH est depuis nombreuses années membre ami de l’UTP Union des transports publics (Verband öffentlicher Verkehr VöV), membre de la FST Fédération Suisse du Tourisme (STV Schweizer Tourismus-Verband), membre de l’Observatoire National sur le Patrimoine Culturel (NIKE Nationale Informationsstelle zum Kulturerbe) et membre de la coopérative d’assurance VVST (VVST Versicherungen). 

Journée Européenne du Patrimoine 2018
Le programme de la journée européenne du patrimoine 2018 est disponible. NIKE, l’Observatoire National sur le Patrimoine culturel a publié une brochure quadrilingue avec le programme national. Des événements ont lieu dans de nombreux endroits en Suisse. Les journées du patrimoine se développent, également grâce au soutien actif des chemins de fer de HECH. C’est ainsi que sur le thème « sans frontières », un programme très varié a été établi, qui ravira les visiteurs sur quatre week-ends en septembre 2018. Vous recevez gratuitement la brochure du programme chez www.venezvisiter.ch / info@nike-kulturerbe.ch

Invitation pour l’assemblée générale de l’association HECH, samedi 23 juin 2018 à Interlaken Ost

21.05.2018

8635 Dürnten, le 21 mai 2018

Assemblée générale HECH, samedi 23 juin 2018
à l’association Ballenberg Dampfbahn VBD à Interlaken Ost

Chers membres de HECH

Nous sommes heureux de vous inviter à l’Assemblée générale de cette année.
Programme

09:00 Rendez-vous et visite du dépôt de Ballenberg Dampfbahn
09:45 Assemblée générale de HECH au dépôt de Ballenberg Dampfbahn
11:30 Repas de midi au dépôt de Ballenberg Dampfbahn
12:45 Train spécial à vapeur Interlaken Ost – Meiringen
14:00 Visite des ateliers principaux de zb Zentralbahn à Meiringen
16:00 Train spécial à vapeur Meiringen – Interlaken Ost
17:30 Fin de la manifestation à Interlaken Ost

Repas
Dans le dépôt du Ballenberg Dampfbahn in Interlaken Ost. Vous pourrez déguster de fines grillades avec des plats d’accompagnement, des salades et des desserts.

Voyage d’aller et de retour vers et de Interlaken Ost
En chemin de fer: IC 61 de Bern, arrivée 08:57 / IR de Luzern, arrivée 08 :55
IC 61 pour Bern départ 17:00 ou 18:00 / IR pour Luzern départ 17:04 ou 18:04
En voiture: Il y a suffisamment de places de parc payantes en gare d’Interlaken Ost.

Coût
Pour l’ensemble de la manifestation CHF 79.– par personne. Le montant sera perçu
en espèces sur le site pour chaque participant. Il comprend:
– Visite du dépôt de Ballenberg Dampfbahn Interlaken Ost
– Repas de midi au dépôt du Ballenberg Dampfbahn, y compris les boissons sans alcool
– Train spécial à vapeur Interlaken Ost – Meiringen – Interlaken Ost
– Visite des ateliers de zb Zentralbahn in Meiringen

Inscription
Veuillez envoyer le formulaire d’inscription au plus tard le 15 juin 2018 à :
HECH Association des Chemins de fer historiques Suisses
c/o Hugo Wenger
Etzelstrasse 3
8635 Dürnten wenger.duernten@bluewin.ch

Amicales salutations

Les documents statutaires (rapport annuel, comptes annuels, budget) se trouvent dans l’espace interne (veuillez vous connecter).

Les chemins de fer historiques misent sur la sécurité

09.05.2018

Conjointement, l’Office fédéral des transports, les CFF et le bpa – Bureau pour la prévention des accidents lancent actuellement, une campagne pour la sécurité dans les transports publics. Le bon comportement lors d’un voyage en train est y présenté pour éviter les accidents.

En 2006 déjà, CFF Historic et l’Association des chemins de fer historiques de Suisse ont saisi ce thème et recommandé aux chemins de fer de HECH de sensibiliser en conséquence leurs passagers. Ainsi, ils peuvent aussi contribuer au plaisir de voyager avec des trains historiques sans risques inutiles. Si les voyageurs des chemins de fer-musées peuvent respecter quelques règles essentielles de comportement pendant leur séjour dans les trains, gares et les quais, les opérateurs de chemin de fer restent aussi sur le côté sécuritaire.
Ce qui était déjà actuel à cette époque, est toujours valable aujourd’hui ! Ainsi les points les plus importants pour la sécurité en voyage avec les chemins de fer historiques sont réunis dans une simple circulaire. Le prospectus peut être imprimé individuellement (recto et verso) par chaque compagnie ferroviaire de HECH et complété avec une image en propre. Seule, la spécification de texte devrait être respectée. Il est conseillé d’imprimer la circulaire en format A5 ou A6, de la remettre aux voyageurs lors de l’achat du billet, de les poser dans les voitures ou de les distribuer dans le train. Les règles de sécurité et de comportement sont également à intégrer dans les journaux de bord et autres imprimés de même nature.

Le chemin de fer Dampfbahn-Verein Zürcher Oberland DVZO a revu son dépliant de sécurité pour la saison 2018 et le remet aux voyageurs lors de l’achat des billets. Télécharger ici. Simultanément, ces recommandations sont également imprimées dans le magazine « Dampf-Express ». Une imitation est chaudement recommandée.
HECH

Journées européennes du patrimoine 2018 – veuillez participer

11.02.2018

Journées du patrimoine 2018

Ensemble avec le Centre national d’information sur la PATRIMOINE CULTUREL NIKE, nous vous invitons à participer également  avec votre chemin de fer aux journées du patrimoine 2018. Vous trouverez en annexe les documents correspondants. Veuillez informer info@nike-kulturerbe.ch de votre participation. Nous apprécierions de la part de HECH, si vous pouviez nous informer de votre participation directe ou indirecte aux journées du patrimoine 2018. Merci beaucoup pour votre intérêt.

NIKE écrit:

Mesdames, Messieurs

A l’heure pour l’ouverture officielle de l’Année du patrimoine culturel en Suisse du 18.12.2017, le titre pour les Journées du patrimoine 2018 a été déterminé. Dans les quatre langues nationales le titre est «Ohne Grenzen | Sans frontières | Senza frontiere | Senza cunfins».

Le titre «Sans frontières» invite les organisateurs et les visiteurs à surmonter les frontières géographiques, linguistiques, politiques, sociales, chronologiques et culturelles afin de célébrer la diversité culturelle de la Suisse, d’apprendre à se connaître les uns les autres, mais aussi peut-être à découvrir des liens inattendus.

Pour nous les organisateurs, il s’agit de rendre perceptible l’importance du patrimoine culturel (bâti) pour la cohésion sociale: qu’avons-nous de commun avec nos voisins? Quelle connaissance nos voisins doivent-ils avoir de nous pour nous comprendre? Comment le patrimoine matériel et le patrimoine immatériel (l’artisanat ou les traditions vivantes, par exemple) s’accordent-ils? Quel patrimoine culturel voulons-nous laisser à nos enfants? Que sera le patrimoine bâti de demain? Comment susciter dans de nouvelles catégories de gens un intérêt pour le patrimoine? Comment donner au public la possibilité de s’associer à notre travail? Avec qui pourrions-nous encore engager un dialogue? Qui pourrions-nous encore amener à s’exprimer? Y a-t-il un patrimoine culturel qui est un symbole de cohésion, un patrimoine qui dépasse les frontières, un patrimoine qui unit?

Nous espérons vous avoir ainsi donné quelques pistes de réflexion pour un programme possible et nous réjouissons par avance de prendre connaissance de vos idées dès le début de l’année 2018. L’outil de saisie des données sommaires sur votre programme sera à disposition dès janvier.

Veuillez croire, Madame, Monsieur, à l’expression de nos sentiments les meilleurs

Paula Borer
Kampagnenleiterin Europäische Tage des Denkmals ETD
Nationale Informationsstelle zum Kulturerbe NIKE
Kohlenweg 12, Postfach 111, CH-3097 Liebefeld
T +41 (0)31 336 71 11
Erreichbar Montag, Dienstag und Donnerstag
www.nike-kulturerbe.ch
www.nike-culture.ch

HECH Rapport annuel 2017

30.01.2018

Monde fou du chemin de fer. En Chine, des tramways circulent déjà sur des pistes virtuelles, ce qui signifie que les rails ne sont plus physiquement présents. Seules des lignes blanches sont visibles sur la chaussée. Et en Australie des locomotives diesel automatisées, sans aucun personnel, remorquent les trains les plus lourds en provenance de l’intérieur des terres vers le port de chargement pour une compagnie minière. En Suisse également, on discute déjà activement de trains sans conducteur. L’innovation est demandée. Et où en restent les chemins de fer historiques? La numérisation en cours et l’automatisation dans le ferroviaire nous créent un défi constant pour la survie des chemins de fer historiques. Ils ont besoin de nous, plus que jamais. De cette manière seulement, nous pourrons informer activement, comment le mode de transport « chemin de fer » s’est développé au cours de nombreuses décennies. Comme on le dit magnifiquement: seul celui qui connait le passé, a un avenir.

L’année a commencé pour certains chemins de fer HECH d’une manière déjà très agréable. À l’initiative de HECH, la libération de la taxe sur le CO2 a été lancée avec succès en 2016 sous la direction de l’Agence de l’Energie pour l’Economie (AEnEC). Les premiers chemins de fer historiques, qui utilisent régulièrement du charbon et autres combustibles fossiles dans leur fonctionnement, ont pu être dispensés à compter du 1er janvier 2017 de la taxe sur le CO2. D’autres chemins de fer ont suivi un an plus tard.

Les deux analyses génériques de risque pour la circulation de trains sans dispositif de sécurité suffisant sont un thème récurrent de HECH. A ce sujet le groupe de travail a dû apprendre avec l’entreprise ENOTRAC AG de Thun, chargée du développement de l’analyse de risque, de vivre avec des retards et de faire preuve de patience. Ainsi il a fallu plusieurs interventions auprès de l’Office Fédéral des Transports pour que l’analyse de risque pour les circulations sur les voies métriques et spéciales, achevée en mars, puisse finalement être validée. La version 3.0 a été enfin reconnue sans restriction par l’Office Fédéral des Transports le 7 juin 2017. Le retard dans l’analyse de risque pour les voies métriques avait un effet négatif sur le début de la révision de l’analyse de risque générique pour les circulations sur les voies normales, existant depuis 2013. L’OFT, cependant, est venu à l’encontre de HECH et des chemins de fer concernés et a prolongé la validité de l’analyse de risque existante jusqu’au 28.02.2018. À la mi-août, le groupe de travail éprouvé et ENOTRAC AG ont pu enfin s’attaquer à la révision. Plusieurs ateliers ont suivi avec la participation de spécialistes et de représentants des gestionnaires d’infrastructures. Mais un important effort est encore nécessaire de la part de HECH, ainsi que de l’OFT, pour que la nouvelle analyse des risques pour la voie normale sorte vraiment à fin février 2018.

Depuis de nombreuses années, HECH offre à ses membres une assurance responsabilité pour les entreprises de chemins de fer et d’infrastructures ferroviaires par l’intermédiaire de la VVST. Celle-ci se présente nouvellement comme assurance de responsabilité tous risques VVST. Vingt-sept chemins de fer participent à la convention collective de HECH et se font confiance mutuellement sur la solidarité nécessaire.

Une étape importante dans l’administration de l’Association est le lancement du nouveau site internet. Elle a pu être réalisée grâce à l’initiative de Walter Huber du chemin de fer-musée de Zurich. Des informations actuelles qui concernent directement les chemins de fer historiques, des informations sur les décisions internes de HECH, ainsi que l’établissement d’une base de données des spécifications techniques des véhicules moteurs historiques, sont quelques-unes des possibilités qu’offre le nouveau site. Enregistrez www.hech.ch et utilisez cette plateforme électronique.

L’Assemblée générale de HECH de 24 juin, organisé par l’Oensingen-Balsthal-Bahn AG, a permis de faire connaissance avec une société de transports publics, qui offre également des voyages nostalgiques. L’Assemblée générale s’est déroulée selon les statuts adoptés il y a un an et a choisi le comité de l’Association et les deux réviseurs des comptes. A cette occasion, trois nouveaux chemins de fer ont été enregistrés dans l’Association, de ce fait le nombre des membres est passé à 69.

Lors de l’Assemblée Générale, la proposition de TR Trans Rail AG et du Musée du chemin de fer de Zurich ZMB a été approuvée. Cette demande comprenait un mandat pour HECH de se faire connaitre, via lettre et proposition de discussion, par la Commission parlementaire des transports (Conseil National et Conseil des Etats). Dans ce contact HECH doit positionner les chemins de fer historiques comme un bien culturel important, qui va également se mouvoir longtemps dans l’avenir et non seulement être admiré dans un musée. Sur la base de la proposition, un groupe de travail s’est formé sous la direction de Walter Huber (ZMB), qui a pris les premiers contacts importants, a travaillé sur la marche à suivre et a demandé une réunion avec l’Office Fédéral des Transports. Grâce à la collaboration de la conseillère nationale thurgovienne Edith Graf-Litscher (présidente de la Commission des transports du Conseil National en 2018), une intense conversation avec le directeur de l’OFT Dr Peter Füglistaler et d’autres responsables de l’OFT a eu lieu le 19 décembre 2017. La formation de groupes de travail sur les thèmes de l’ETCS, des règles et prescriptions et de l’ECM résulte de cette rencontre. Avec un grand intérêt, HECH aborde maintenant ces points en 2018.

En même temps HECH s’est entretenu avec des représentants de l’UTP Union des Transports Publics et de NIKE l’Observatoire National pour le Patrimoine Culturel au sujet de la perception des chemins de fer historiques. L’expression revenait régulièrement: HECH et ses chemins de fer membres doivent se présenter plus activement au public. Ainsi seulement, ils pourront être considérés en tant que dépositaires des biens culturels « chemin de fer ». Les chemins de fer de HECH doivent précisément s’engager plus dans l’environnement régional pour la préservation du patrimoine culturel. De bonnes occasions pour le faire sont l’Année 2018 du patrimoine culturel et les Journées européennes du patrimoine 2018.

Et pour la fin, HECH l’association des chemins de fer historiques de Suisse est enregistrée depuis le 13 novembre 2017 au registre du commerce du canton de Zurich. Le siège est à Dürnten, à l’adresse du président.

Nous, tous les chemins de fer dans l’Association HECH, nous engageons pour que la préservation active du patrimoine culturel « chemin de fer » soit toujours possible, malgré les plus récentes règlementations. Je vous remercie pour votre engagement au service des chemins de fer historiques.

Hugo Wenger, Président
22.01.2018